Si vous portez le monde sur vos épaules comme un Atlas des temps modernes…

Atlas est aussi le nom de la première vertèbre qui soutient notre crâne, et c’est toujours une bonne idée de la soulager un peu.

C’est une sensation délicieuse de se libérer d’un bagage dont on s’encombre inutilement.

Le travail des postures cultive l’ancrage en douceur pour relâcher en profondément le cou et les épaules. Pour nous accorder la permission de détendre les tissus et de laisser les tensions superflues sur le bord de la route.

Nous apprenons à ne pas prendre chaque pensée si au sérieux, que nous parasitons notre énergie avec une conversation interne incessante.

Le yoga est une pratique de dé-conditionnement des habitudes néfastes du corps et de re-conditionnement de nos schémas mentaux.

Nous n’avons pas besoin d’être loyaux à ce qui ne nous sert plus ✊